Le président du conseil de surveillance de l’A.S Saint-Étienne, Bernard Caïazzo, a tenu au cours d’un entretien au journal « Le Progrès » rassuré ces supporter sur l’avenir du club :

« La négociation avec Peak6 Investments a perturbé l'équipe lors de la dernière saison et, peut-être, coûté une place européenne. La nouvelle saison est désormais engagée, et nous ne pensons plus à d'éventuels investisseurs.

Concernant Jean Louis nous avons longuement échangé pour le convaincre de conserver sa place. Nous avons finalement trouvé un accord mettant tout le monde d’accord et qui ne détruira pas tous ce que nous avons construit. C’est avec fierté que je vous annonce que Jean Louis nous accompagnera dans le choix du futur entraîneur du club et dans le mercato à venir. Qui de mieux que l’homme qui a bâtit cette équipe pour choisir son successeur et l’accompagner vers la réussite ?

L’A.S Saint-Étienne entre dans une nouvelle phase de développement, les erreurs commises lors des précédentes saisons nous ont montré que notre stratégie n’était plus viable. Il est temps pour le club de retrouvé son lustre d’antan à présent que nous sommes bien installés dans le championnat de Ligue 1 Conforama, des changements vont donc être fait. Tout d’abord en procédant à un emprunt auprès de nos banquiers habituels, afin d’investir dans notre effectif pour garder nos joueurs bons et expérimentés. C’est un changement radical et assumé, si nous investissons, c’est que les paramètres de développement sont bons. Nous pensons avoir une équipe compétitive, qui aura en outre sur le banc des jeunes du centre de formations qui dans les grandes années vertes était la clé de la réussite du club. »